cours maths 3ème

Probabilités : cours de maths en troisième (3ème)

Cours de maths en classe de troisième (3ème) sur les probabilités et les expériences aléatoires, définition de l’événement, des issues et du calcul de probabilités à une et deux épreuves.

I.Notion de probabilités

1. Les issues et arbre de probabilité

Définition :

Une expérience est dite aléatoire lorsque l’on ne peut pas prévoir à l’avance quel va être son résultat parmi les différentes issues possibles.

La schématisation qui nous permet de visualiser les différentes issues possibles d’une expérience aléatoire s’appelle l’arbre de probabilité.

Chaque branche de cet arbre de probabilités indique la probabilité d’une issue.

On dit que l’arbre est pondéré par les probabilités.

Exemple :

Katia lance un dé équilibré à six faces numérotées 1,2,2,3,3 et 3.

On observe le nombre indiqué sur la face supérieure : les issues sont 1,2 et3.

Le dé est équilibré, donc chaque face a autant de chance de sortir qu’une autre.

  • Ainsi, la probabilité de sortie du nombre 1 est de \frac{1}{6}, puisqu’une seule face du dé porte le numéro 1.
  • Deux faces portent le numéro 2, donc la probabilité de l’issue 2 est  \frac{2}{6} soit  \frac{1}{3}.
  • De même, celle de l’issue 3 est \frac{3}{6}  soit \frac{1}{2} soit encore 0,5 ou 50 %

On résume ces résultats sur l’arbre de probabilité ci-dessous :

Arbre des probabilités

Propriété :

Une probabilité est un nombre compris entre 0 et 1.

La probabilité peut être exprimée par un nombre en écriture fractionnaire, en écriture décimale, ou bien encore sous forme d’un pourcentage.

2.Les événements

Définition :

Un événement est réalisé par aucune issue est appelé un événement impossible et sa probabilité est 0.

Un événement réalisé par toute les issues est appelé un événement certain et sa probabilité est 1.

L’événement contraire à un événement A, noté \overline{A}, est réalisé lorsque A ne l’est pas.

Propriété :

La probabilité d’un événement est la somme des probabilités des issues qui le réalisent.

la somme des probabilités d’un événement et de son contraire est égale à 1.

P(A)+P(\overline{A})=1.

Définition :

Deux événements sont incompatibles lorsqu’ils ne peuvent se réaliser en même temps.

Exemple :

Pour le dé de Katia, l’événement « obtenir un nombre pair » et l’événement « obtenir le 3 » sont incompatibles.

3.Des fréquences aux probabilités

Lorsque aucune considération de régularité ou de symétrie ne permet de connaître la probabilité d’une issue, on peut l’estimer en effectuant un grand nombre de fois une expérience aléatoire.

Propriété :

Soient une expérience aléatoire et un événement A dont la probabilité est notée P(A).

Lorsqu’on réitère un très grand nombre de fois cette expérience aléatoire, la fréquence d’apparition de l’événement A a tendance à se stabiliser autour de P(A).

Exemple :

En lançant un grand nombre de fois un bouchon de la même façon, on pourrait ainsi estimer

la probabilité qu’il retombe dans l’une ou l’autre des positions ci-dessous :

bouchons


Télécharger puis imprimer cette fiche en PDF

Télécharger ou imprimer cette fiche «probabilités : cours de maths en troisième (3ème)» au format PDF afin de pouvoir travailler en totale autonomie.



Des cours et exercices en 3ème expliqués en vidéos



Rejoignez-nous sur notre chaîne YouTube

Concours : gagnez une PS4 ou un Ipad Pro

Nouveau concours avec une console Playstation 4 (PS4 ) ou une tableatte Ipad Pro à gagner.
Le tirage au sort sera effectué avant le 30 juin 2020 et les résultats seront annoncés sur notre page facebook.

Les gagnants seront tirés au sort parmi les 1 000 premiers abonnés de notre nouvelle chaîne Youtube.
je participe au tirage au sort en m'abonnant à la chaîne YouTube.

Inscription gratuite à Mathématiques Web. Mathématiques Web c'est 1 533 985 fiches de cours et d'exercices téléchargées.
Rejoignez les 29 347 membres de Mathématiques Web, inscription gratuite.

Mathématiques Web

GRATUIT
VOIR